acceptation de soi
REAL TALK

L’acceptation de soi

Hello les zam’s !

Voici un article pas du tout travaillé, que j’écris en voiture sur la route du retour de vacances ! Et sur mon portable, pour vous dire à quel point il est spontané 😁 J’ai eu envie de vous partager quelques pensées au sujet de l’acceptation de soi, car je ressens un certain changement en moi. Est-ce une prise de conscience ou, tout simplement, l’âge qui m’apporte un peu plus de liberté ? Je n’en ai aucune idée. Mais, j’ai envie de partager avec vous mon ressenti !

Acceptation de soi : ne vous fiez pas aux apparences

C’est bien le problème des réseaux sociaux. Mais, je n’ai pas envie de débattre à ce sujet. Puisque de toute façon on sait tous que c’est un monde de paraître, avant d’être.

Mais, l’image que je renvoie à travers mes réseaux est importante. Non pas que je me prends pour un exemple, mais plutôt dans le sens que j’ai envie de transmettre ce que je suis, et non une image faussée.

Je ne veux absolument pas que l’on me prenne pour ce que je ne suis pas, ou pour qui je ne suis pas.

S’accepter avant tout

L’étape cruciale. Primordiale même ! Et la plus compliquée dans ce processus d’acceptation de soi c’est de s’aimer.

Bien souvent, on va te dire « Mais non, tu dis n’importe quoi. » Mais, un complexe est un complexe.

Petite, j’étais énormément complexée pas mes dents du bonheur. J’ai fais de l’orthodontie qui m’a donné un beau sourire aligné ! Mais ! Mes dents se sont à nouveau écartées avec le temps.

Puis, j’ai réalisé, en grandissant, que cela faisait partie de moi, de mon charme, de ma personnalité. J’ai donc accepté ce sourire aux dents écartées 😁

Le corps change

Le corps de la femme (et oui, je parle pour moi) change énormément avec les années, les éventuelles grossesses, les hormones…

Pour ma part, l’ennemi numéro est la cellulite. Argh. Ce mot !

J’ai souvent focalisé dessus, ne portant des robes, jupes, ou shorts, que de façon très ponctuelle. Je me suis privée de porter des vêtements que j’aime, car je n’aime pas mes jambes que je juge moches.

Honnêtement, on ne peut pas dire que j’ai tout fait pour retrouver un corps qui ME convient. J’insiste grandement sur le ME, car on parle bien ici d’un processus personnel. De l’acceptation de soi, et non par les autres.

Je devrais faire du sport. Je devrais peut-être faire un peu plus attention à ce que je mange. OUI. Je le sais et je compte modifier certaines (mauvaises) habitudes alimentaires. Le mot « régime » ne faisant pas partie de mon vocabulaire, je souhaite simplement entrer dans une démarche plus « healthy ».

Cette photo n’est pas honnête à 100%. En effet, j’avais demandé à Coralie (la photographe) de lisser ma peau au niveau des cuisses. Bouuuuh. Et oui ! Voir ces vagues (encore plus quand la photo est au soleil) m’horrifiait.

S’accepter ne veut pas dire « se laisser aller »

Ce n’est par parce que l’on entre dans un processus d’acceptation de soi que cela signifie « je m’accepte comme je suis donc je ne vais rien faire pour m’améliorer ».

Et c’est bien là toute la différence.

Je souhaite que l’image qui se reflète dans mon miroir me plaise. Mon but est donc d’accepter mon corps, tout en travaillant dessus pour me sentir bien, me sentir mieux.

C’est également une question de santé, à savoir que ma cellulite n’est pas là sans raison :

– des années de prise de pilule (que je ne prends plus depuis au moins 2 ans),

– une très mauvaise circulation sanguine,

– de la rétention d’eau.

Pour toutes ces raisons, j’ai décidé de commencer les drainages lymphatiques. Je vais le faire en septembre, et pour celles que ça intéresse, je vous raconterai mon expérience sur plusieurs mois. J’espère retrouver des jambes plus légères. Certes, perdre de la cellulite mais pas que. Je veux me coucher le soir sans souffrir d’impatience, sans devoir faire des cures de fer ou de magnésium en permanence.

Apprendre à m’accepter : ce qui a changé

Comme je vous l’ai expliqué dans l’introduction, je ressens un changement. Et j’espère que cela va durer ! 🙌🏼

Pendant cette semaine de vacances, je me suis surprise à porter des shorts, jupes, bien plus courts, qui dévoilent donc mes cuisses (et ma cellulite !). Alors oui, je sais, certaines diront que j’exagère etc. Mais, ça c’est propre à chacun. Nous nous voyons différemment. Le regard que l’on porte sur nous est, bien souvent, beaucoup plus sévère et critique.

Je veux me sentir plus libre à ce niveau là. Ne pas me sentir mal à l’aise lorsque mes cuisses sont dévoilées. Et je sens que je suis sur la bonne voie dans cette démarche d’acceptation de soi.

Je ne peux pas vous partager ici une photo où l’on voit cette cellulite, puisque je les supprime systématiquement. Mais ! Je vais respecter une chose : ne plus modifier mes photos lorsqu’on voit mes jambes. Ne plus lisser. Et, faire des photos à l’ombre, ça va aider 🤣

Cela vaut également pour le corps dans sa généralité. (En sachant que je n’ai jamais rien retouché à ce niveau là, je précise).

Petit bidou et bourrelets en tout genre 😁

Accepter son corps après une grossesse

La grossesse est LE moment où le corps d’une femme change. Bien que cela soit incroyable, merveilleux, fou même ! Il se peut qu’une femme ait du mal à se regarder dans le miroir. Notre reflet change de jour en jour, et le post-partum est un cap à passer.

Pour ma part, je n’ai jamais eu peur de mon corps « d’après ». On dit souvent que l’allaitement fait fondre. C’est vrai ! Bien que n’ayant pris que 8 kg pendant ma grossesse, j’ai tout reperdu dans le mois suivant, et même plus !

Cependant, suite à un événement fâcheux disons, j’ai dû utiliser le tire-lait de l’hôpital. Il m’a littéralement aspiré les seins ! Me créant de grosses vergetures. J’ai eu beaucoup de mal à accepter ces marques. Moi qui avais nourri ma peau durant toute ma grossesse. Rien sur le ventre. Et paf. Mais, avec le temps, je les accepte. Elles s’atténuent même peu à peu (BiOil en force 😍).

Aussi, j’ai toujours été de corpulence mince, à pouvoir manger absolument tout sans grossir. Mais, croyez-moi les filles, en vieillissant ça change 😅

Et on n’arrive plus à mincir aussi facilement qu’avant ! J’ai 3 petits kilos récalcitrants… Il est grand temps que je bouge un peu plus.

Le body positive

Il est vrai que c’est la mode de parler de body positive, encore plus en été. Un peu comme pour contrer tous ces régimes et ces corps qui nous sont vendus comme parfaits. Non non nooon. Il n’y a pas de perfection. Il n’y a que des retouches photos, des femmes, toutes belles à leur façon, et aussi, des postures à adopter pour paraître un peu plus fit 😁

No diet pour moi. Juste manger plus sainement en semaine, et me faire plus plaisir en week-end ! Je ne veux surtout pas me priver.

Gardez à l’esprit que manger doit être un plaisir !

1667d96a f0bc 4716 b4c1 aadde0d2559e 534x950 - L’acceptation de soi
Photo au naturelle. Pas de retouche, pas de filtre. Juste un ventre rentré et une posture qui était plus avantageuse 😁

Alors, on est d’accord, je ne vais pas vous dire « ne rentre pas ton ventre, ne te tiens pas comme ça ». On fait comme on veut.

S’accepter, c’est se sentir bien. Et quand on se sent bien, quand on est en accord avec nous-mêmes, ça se voit.

Bref, to be continued… !

pinit fg en rect red 28 - L’acceptation de soi

Share if you care !

4 commentaires

  • Mlu

    Très vrai, très juste, dans un monde tellement basé sur de l’apparence où l’on voudrait paraître parfaits en permanence. on a finalement eu le même cheminement intérieur. La maturité, l’envie de se plaire à soi d’abord, d’être bien sans sa peau, c’est tellement plus important. Tes dents du bonheur te vont à ravir. Depuis toujours. Bisous !

  • Julien

    Merci pour ton article plein de franchise ! Vive la spontanéité.
    L’image de soi est un domaine compliqué. C’est réussir à ne pas se comparer déjà, puis à se soustraire au regard de l’autre ensuite.

    Rien de tel que la marche quotidienne pour garder la ligne dans un premier temps 👍🚶‍♂️
    A+

    • Vanessa

      Coucou Julien !
      Merci beaucoup pour ton commentaire.
      Je suis entièrement d’accord !
      Pour la marche idem, j’adore ça 😃
      Avec ma puce qui fait sa rentrée, j’aurais un peu plus de « temps pour moi » et je compte bien reprendre quelques vieilles (bonnes !) habitudes 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *